Comment choisir la bonne petite nacelle?

nacelle

Publié le : 26 septembre 20227 mins de lecture

Pour des chantiers sollicitant des travaux en hauteur, s’équiper de matériels appropriés est indispensable. Pour ce faire et pour rendre plus faciles les interventions des ouvriers et garantir leur sécurité, il est conseillé d’utiliser une petite nacelle élévatrice. Il n’est pourtant pas aisé de se retrouver parmi les offres très larges sur le marché. Afin de vous aider à choisir votre petite nacelle électrique, voici des critères à prendre en compte : l’utilisation qui sera faite de la nacelle, l’environnement ainsi que l’espace de travail et vos moyens financiers.

Qu’est-ce qu’une nacelle ?

 

Une nacelle est un équipement qui permet de travailler en hauteur. Il s’agit d’un fourniment utilisé sur un chantier et qui permet d’éviter d’éventuelles chutes. Cependant, il en existe plusieurs types sur le marché. De la logistique à l’assistance industrielle, en passant par les travaux d’entretien de la voirie, les modèles sont variés, ce qui ne facilite pas le choix.

 

Engin de levage ou plateforme électrique, la nacelle permet de réaliser des interventions en hauteur. Vous avez certainement entendu parler de « nacelle élévatrice CACES ». Celle-ci est utilisée par les conducteurs d’engin de levage qui possèdent une attestation CACES. Effectivement, une nacelle élévatrice ne peut être ni manipulée ni conduite par n’importe quel conducteur. Seules les personnes ayant été formées pour la conduite de cet engin sont autorisées à le manipuler. Elles doivent disposer du qualificatif requis (le CACES ou le permis) et connaître les normes réglementaires qui régissent la conduite de la nacelle automotrice.

Il existe deux catégories de nacelles automotrices CACES : la catégorie A et la catégorie B1. La catégorie A comprend de nombreuses sortes de nacelles CACES redressées. La catégorie B possède une direction pouvant être orientée dans divers sens. Pour faire le choix de la bonne petite nacelle qu’il faut pour votre chantier, il faudra prendre en compte certains paramètres.

À lire en complément : Choisir une cellule de refroidissement

Choisir la nacelle selon l’utilisation qui en sera faite

Maintenant que l’interrogation sur le choix se pose, réfléchir aux paramètres à mettre en avant est important en vue de faire le bon choix de sa nacelle automotrice. Le premier critère de choix est l’usage qui sera fait de la petite nacelle élévatrice. Il est primordial de définir cela clairement, sachant qu’il existe de nombreux types de nacelles, celles-ci étant consacrées à des utilisations particulières. Les nacelles élévatrices ou nacelles-araignées, par exemple, sont faites pour les chantiers dont les accès sont difficiles. Pour ceux dont les accès sont plus faciles, par contre, une nacelle compacte fera l’affaire. En outre, certaines nacelles sont employées dans des activités précises comme les travaux sous-sol et le portage de marchandises dans les supermarchés et supérettes.

Pour faire le bon choix de nacelle, vous devez aussi tenir compte de sa capacité. Il est ainsi préconisé de faire le choix de l’engin de grande capacité en vue d’être sûr que tous les matériels puissent être déplacés sur le chantier. L’aptitude à transporter les ouvriers peut autant être un critère de sélection d’une nacelle. Enfin, assurez-vous que l’élévation de l’engin corresponde parfaitement à celle à laquelle vous projetez de travailler.

À découvrir également : Le guide de la table élévatrice

Choisir la nacelle en tenant compte de l’espace de travail et de l’environnement

Pour ce qui est de la sélection liée à l’environnement de travail, assurez-vous que la dimension de l’engin soit adaptée à la taille du chantier. Ainsi, pour un chantier d’une envergure plus petite, optez pour une petite nacelle de type classique. Les chantiers plus difficiles d’accès, par contre, sollicitent le choix d’une nacelle dressée avec mât ou d’un dispositif à navette plus sophistiqué.

Outre l’espace de travail, il existe un autre paramètre à prendre en compte lorsqu’il s’agit d’un choix de nacelle : la protection de l’environnement. La sauvegarde environnementale doit d’ailleurs être un sujet de préoccupation non-négligeable pour tous les usagers d’engin. Ainsi, il serait préférable de privilégier une nacelle électrique articulée et qui fournit l’énergie à partir de câbles électriques ou de batteries. La nacelle electrique se distingue de par ses nombreux atouts. Fonctionnant silencieusement et ne dégageant pas de dioxyde de carbone à l’atmosphère, la nacelle électrique concourt à la sauvegarde de l’environnement. La machine est ainsi convenable pour les travaux intérieurs. Les nacelles diesel qui se servent de motorisation thermique pour fonctionner, par contre, souillent l’environnement à cause de l’importante quantité de dioxyde de carbone émise.

Les zones d’intervention ont aussi de l’influence au sujet du choix de nacelle. Qu’il s’agisse d’une zone friable, sableuse ou boueuse, il est conseillé de toujours faire le choix de l’outil adapté. Vous devez ainsi choisir entre une chenille et une nacelle automotrice élévatrice sur roue. La chenille est parfaite pour une zone boueuse, puisque la petite nacelle sur roue peut s’enfoncer dans le sol durant l’achèvement des travaux. En outre, si vous travaillez sur des chantiers différents et qu’il vous faut remuer votre nacelle, privilégiez un engin qui dispose d’un support camion.

Choisir la nacelle selon ses moyens financiers

En ce qui concerne le prix, il faudra noter que comme les capacités des nacelles ne sont pas identiques, certainement le prix ne sera pas le même. Celui-ci varie donc d’un engin à un autre. Le prix peut aussi dépendre de la marque ou d’autres particularités comme le levage et la hauteur. En conséquence, afin de bien faire le choix de votre petite nacelle, prenez le temps de vous renseigner sur les prix et de favoriser celle qui vous convient le mieux.

En résumé, vous devez tenir compte d’un certain nombre de critères pour faire le choix de votre petite nacelle. Parmi les critères de choix indispensables, il y a : l’usage qui sera fait de la nacelle, l’environnement ainsi que l’espace de travail et vos moyens financiers. En tenant compte de ces paramètres, vous pourrez être sûr de choisir la nacelle qu’il vous faut réellement.

Bien gerber sa palette et optimiser ses préparations de commandes
Pourquoi faut-il investir dans du matériel de pesage de qualité ?

Plan du site