Comment rendre la supply chain durable ?

supply chain

Une supply chain durable s’assure de faire parvenir les produits et services aux utilisateurs finaux tout en se préoccupant de l’environnement. Cela implique l’engagement de l’entreprise et de ses partenaires.

La dimension environnementale est devenue une préoccupation principale de toute activité économique. En effet, le réchauffement climatique et les différents aspects de la dégradation environnementale ont conduit les entreprises à réviser leur politique. Le revirement dans la gestion de la chaîne d’approvisionnement en est la preuve. Aussi, la question n’est pas uniquement de transporter les produits vers les composants de la chaîne de distribution. Il faut également se soucier de l’environnement. Dans le présent dossier, on va vous donner quelques conseils visant à rendre la supply chain durable.

Identification des problèmes

L’identification des problèmes fournit déjà une grande partie de la solution. Connaître l’empreinte carbone de l’entreprise contribue à rendre la supply chain durable. L’identification consiste alors à calculer l’empreinte carbone du ou des produits.

Le chiffre ainsi obtenu permet d’identifier les éléments et opérations de la supply chain qui nécessitent d’être améliorés. Cela permet de changer de cap et d’intégrer de nouveaux éléments ou d’en éliminer ceux qui en sont responsables. N’hésitez pas à consulter le site Supply-chain.net

L’empreinte carbone d’une entreprise est constituée en grande partie des émissions de gaz à effets de serre. Le taux de 80 % est assez alarmant. Ce sont les industries de textile, de manufacture, de produits alimentaires et les usines électriques-électroniques qui en produisent le plus. Si la firme ne peut pas réduire son empreinte carbone via son activité principale, elle doit alors opter pour une supply chain durable.

Un transport efficient pour une supply chain durable

Comme on l’a mentionné précédemment, la supply chain durable contribue à la réduction de l’empreinte carbone. Cela implique l’application d’une politique de transport efficace. Tout d’abord, il faut adopter la méthode du transport de proximité, c’est-à-dire commencer la distribution par les zones les plus proches de la base de l’entreprise. Cette méthode minimise l’utilisation de carburant.

Par ailleurs, il faut aussi éliminer le kilométrage mort. Parfois, il faut parcourir une longue distance avant de parvenir à destination. Seulement, les trajets de retour font gaspiller du carburant, car les véhicules ne transportent pas de produits.

Pour y remédier, l’entreprise peut collaborer avec d’autres firmes pour transporter leurs produits ou tout simplement transporter leurs matériaux vers l’usine de fabrication. Cela réduit à la fois la consommation de carburant, mais permet aussi de diminuer l’émission de gaz d’échappement.

Enfin, un système de transport efficace implique aussi l’adoption de véhicules électriques. Les voitures électriques n’émettent pas de gaz. Cela réduit considérablement le taux de GES dans l’atmosphère.

Collaboration avec les fournisseurs engagés et zéro gaspillage

Une supply chain durable implique des actions aussi bien directes que indirectes. Par actions indirectes, on entend les diverses collaborations avec les fournisseurs engagés pour éviter toute forme de gaspillage. Les fournisseurs engagés étant ceux qui ont obtenu la norme ISO 14001, celle qui stipule les mesures environnementales des entreprises.

Par ailleurs, une entreprise qui se soucie d’une supply chain durable utilise aussi des emballages biodégradables et écologiques. Elle peut en concevoir elle-même ou en acheter chez un fournisseur engagé. Il suffit de vérifier si le fournisseur respecte la RSE ou Responsabilité Sociétale des entreprises.

Enfin, afin de réduire l’empreinte carbone, il faut éviter toute forme de gaspillage. Cela peut se concrétiser par le recyclage des déchets et des sous-produits. L’entreprise peut s’approvisionner chez une autre entreprise dans le cas où les déchets ou sous-produits de celle-ci lui sont réutilisables.

Quelle solution PIM choisir ?
Logiciels industriels : modernisez vos processus de production