Tout savoir sur les découpes industrielles

découpes industrielles

Certains matériaux ne sont pas évidents à découper et demandent un travail très soigné. Heureusement, des techniques de découpe industrielles existent. Notons que le terme de « découpe industrielle » s’applique à un certain nombre de techniques de précision.

Pour répondre aux besoins d’un grand nombre de secteurs, des industries se sont spécialisées dans la découpe industrielle. Leur objectif est de réaliser des pièces sur-mesure ou prototypées. Ce travail est important car une pièce mal découpée engendre une mauvaise fabrication du produit. Voici différents styles de découpe industrielle.

 

La découpe rotative

 

Savez-vous comment sont fabriqués certains caches hublot ? Ou comment sont créées les fixations des bords d’attaques d’ailes d’avion ? Ou encore comment sont réalisées des pièces adhésives double-face pour maintenir les écrans LCD ? Eh bien, sachez que la plupart de ces pièces ont été conçues grâce à la technique de la découpe rotative. Ce procédé permet de moduler ou de sectionner un matériau pour lui conférer la forme voulue. Grâce à une machine sophistiquée, la découpe se fait à mi-chair ou à fond de matériaux souples aux dimensions très strictes. Cette technique permet de produire un grand nombre de découpes précises en peu de temps. Elle intervient pour des productions en moyenne et grande série.

La technique de la découpe rotative a le vent en poupe. Un grand nombre de secteurs l’utilisent, notamment dans le design industriel. Elle est surtout pratiquée sur des matériaux souples. Il peut s’agir de mousse, de caoutchouc ou de papier. La découpe rotative permet de créer rapidement des produits à partir de ces matériaux, comme des pastilles adhésives ou des étiquettes vierges.

 La découpe à plat

Connaissez-vous la façon de découper la mousse isophonique ou les films de protection polyuréthane qui protègent la carrosserie d’une voiture ? Pour effectuer cette prouesse, les industriels passent souvent par la découpe à plat. Celle-ci se sert de lames cintrées avec des formes particulières. La découpe se fait également à mi-chair ou à fond sur une même pièce. Parmi ses avantages, elle permet un grand nombre de découpe. C‘est aussi une méthode économique. Le rapport entre le nombre de matériaux découpés et le coût de la découpe est très bon. 

Elle sert par exemple dans l’industrie automobile, pour créer par exemple un monogramme, un emblème qui réunit plusieurs lettres en un seul dessin.

La découpe laser

La découpe laser sert à découper de façon pointue le silicone souple dans l’industrie aéronautique, ou à découper des mires pour la visée laser. Grâce à un procédé thermique, elle offre la possibilité de découper précisément des métaux ferreux, non ferreux et des alliages organiques de différentes sortes.

Le laser utilisé permet de cisailler des pièces métalliques, notamment sur des plaques d’acier inox et d’aluminium anodisé. Cette technologie permet de lâcher une forte dose d’énergie. Elle est particulièrement appréciée dans les secteurs de l’électronique ou de la défense par exemple.

 La découpe au plotter

Mousse, PCV, cartons, textile, papier… La découpe au plotter n’a pas froid aux yeux. Grâce à sa polyvalence, elle offre la possibilité de découper un grand nombre de matériaux, essentiellement ceux qui sont flexibles et semi-rigides. La découpe est digitale et automatisée. Cela permet une grande qualité de découpe, pratiquement sans aucune intervention humaine. Ce procédé offre une grande précision grâce à la caméra de repérage optique qui contrôle la position des matériaux.

Cette technique est très utilisée dans le monde artistique et celui de la création. Elle sert par exemple à la création de design publicitaires sur des vitrines, à la confection d’autocollants ou d’écritures sur les panneaux publicitaires. Signalons que la découpe se fait en continue. Elle est très utilisée pour son caractère polyvalent et économique.

La découpe au jet d’eau

La découpe jet d’eau est utilisée par exemple pour le prototypage de mousses d’isolation phonique, pour le compartiment moteur dans le secteur automobile, ou encore pour la découpe de fibres de carbone pour les véhicules de course automobiles.

Ce système permet de comprimer de l’eau dans des pompes à 4 000 bars et de la propulser dans des jets à froids de 0,15 millimètres de diamètre à très grande vitesse. Presque rien ne résiste à ce procédé. L’aluminium, l’inox, le cuivre, la céramique, le marbre, la pierre ou encore le bronze cèdent avec cette technique.

La découpe au jet d’eau est d’autant plus intéressante qu’elle n’amène qu’une faible perte de matière. Elle permet d’intervenir lorsque les méthodes « classiques » de découpe trouvent leur limite. Lorsqu’il par exemple de découper des pièces complexes et sur mesure. La grande exactitude de la découpe au jet d’eau permet de réaliser des pièces semi-finies et des prototypes.  Ce type de découpe trouve aussi une application avec des matériaux comme la mousse, le plastique, les joints ou les carters de protection. 

Trouver une entreprise spécialisée dans l’emballage industriel en bois directement en ligne
Comment trouver la machine à outils qui correspond à vos besoins pour pas cher ?